ma note
-/5

moyenne
3.20/5

Fantasia

nombre de notes: 1nombre de notes: 0nombre de notes: 1nombre de notes: 2nombre de notes: 2nombre de notes: 3nombre de notes: 5nombre de notes: 3nombre de notes: 9nombre de notes: 2

les avis de Cinemasie

6 critiques: 3.92/5

vos avis

22 critiques: 2.97/5



Anel 3
Archibald 4.5 Une comédie complètement déjantée mais gonflée de bonne humeur
Elise 4 Une pure merveille de délire
François 4 Comédie Hong-Kongaise aussi typique que réussie
jeffy 4 Excellent
Junta 4 Gros gros délire…
classer par notes | date | rédacteur    longueurs: toutes longueurs moyen et long seulement long seulement


Une comédie complètement déjantée mais gonflée de bonne humeur

Fugu & Harmy Bobo (Jordan Chan & Cecilia Cheung)D'excellents acteurs qui en font un maximum, des gags bien visuels, un scénario sans véritable histoire, Fantasia, comme son titre l'indique, est en somme une comédie loufoque et fantaisiste comme on sait si bien les faire à Hong Kong. Le film nous lance dans une succession de scènes délirantes mêlant des personnages tous plus caricaturaux les uns que les autres. En vrac, trois détectives du dimanche (Lau Ching Wan, Louis Koo Tin-Lok & Jordan Chan Siu-Chun), une sorcière complètement allumée (Cecilia Cheung Pak-Chi), une peluche aux "déjections" colorées, un gangster aux mimiques impayables (Francis Ng Chun-Yu), une cousine timbrée, spécialiste des arts martiaux et polyglotte (Christy Chung Lai-Tai), les soeurs-baguettes (The Twins 1 & 2), des triades à coupes affro, et j'en passe ! Et ce film n'est rien d'autre en fait qu'une succession de personnages et de scènettes, parfois sans réel liens, souvent complètement inutile à l'histoire, mais ayant tous une même ambition : la stimulation des zygomatiques.

Le scénario débute sur une base déjà usée (le coup du génie de la lampe) et du fait enlève un peu de punch au début du film. Mais on comprend vite que cette pseudo-intrigue n'est qu'un prétexte pour projeter les personnages dans des situations aussi impossibles qu'à mourir de rire. Une chose est sûre, l'ambiance du tournage a du être franchement sympa (on peut le voir dans le making of).

une partie de mahjong à mourir de rireLau Ching Wan et Francis Ng sont tout bonnement hilarants, spécialement dans la scène du mahjong (j'en rie encore !). On a plaisir à découvrir une Cecilia Cheung aussi à l'aise ici que dans un Lost In Time, beaucoup plus tragique. En outre, elle reste vraiment craquante malgré sa coupe de cheveux style "Mushroom" et ses énormes verres de contact. Louis Koo maintient la barre au niveau de ces talentueux partenaires, et c'est déjà beaucoup plus que je ne l'en croyais capable. Jordan Chan est impeccable dans son second rôle, quant aux Twins elle n'éblouissent pas, mais ne font pas tâche non plus au milieu des autres. Vous l'aurez compris, malgré leur manie d'en faire des tonnes, cette brochette de talents contribue largement à la bonne ambiance générale qui se dégage de cette comédie.

La réalisation de Wai Ka-Fai, seul derrière la camera, est plutôt classique. Cependant le film bénéficie d'une très bonne mise en scène et de magnifiques costumes et décors, ce qui rend le film éstéthiquement très agréable, notamment grâce à un très joli générique flashy en cell-shading. La musique est comme le rythme du film, colorée et entraînante à souhait.

L'idée de placer l'intrigue dans les années 60 permet des décors mais surtout des costumes tous plus kitschs les uns que les autres. Les chemises bariolées de Francis, les coupes affro de ses protégés ou celles des twins, le style un peu colonial de Lau Ching Wan.......Tout ceci apporte une petite touche décalée qui renforce l'effet comique de certaines scènes, je le rappelle, on est dans une comédie plutôt démonstrative.

Wai Ka-Fai, en plaçant son film à la fin des années 60 (période la plus prospère à HK), rappelle aux Hong Kongais en ces jours plus sombres que cette belle époque a bien existée, et que l'accalmie n'est sûrement plus très loin (2020?). Il nous livre en tout cas pour son troisième film du grand n'importe quoi, mais qui baigne dans une bonne humeur communicative.

En Bref, pour moi, Fantasia mérite une note maximale tant il m'a fait littéralement exploser de rire. Cependant, je ne met que celle ci-dessus car j'estime qu'en toute objectivité, certains seront rebutés par le surjeu des acteurs et les gags bien lourds. Cependant pour les autres, je le recommande absolument, car on ressort du film un sourire aux lèvres.



05 avril 2004
par Archibald




Une pure merveille de délire

Comment peut-on penser à un film pareil ; d'où viennent toutes ces idées et ces délires ; explosé de rire pendant 1h30, je n'en pouvais plus tellement mes abdos hurlaient de douleur devant ce gag. Les acteurs sont tordants et tous les dialogues marrants, les effets de corps bien trouvés et les parodies de films tombent bien pour cette comédie à tomber par terre. Une réelle merveille, ce film.



08 mai 2005
par Elise




Comédie Hong-Kongaise aussi typique que réussie

AiyaaaCeux qui ont connu Wai Ka-Fai en solo derrière la caméra pour une comédie savent que le bonhomme ne manque pas d'originalité et d'énergie. Son premier film laissait déjà augurer de belles qualités de metteur en scène (Peace Hotel), tandis que son second était la comédie la plus déjantée du studio Milkyway et accessoirement un film tout simplement génial (Too many ways to be number one). Après de nombreuses coréalisations avec Johnnie To, ce scénariste/réalisateur tourne son troisième film en solo, avec un casting qui laisse rêveur: Lau Ching-Wan, Jordan Chan, Louis Koo, Cecilia Cheung, Francis Ng et les Twins. Bref, des pop-stars, des acteurs de renom, tous les éléments sont réunis pour délivrer une comédie certes commerciale, mais également jouissive. Et même si le début du film montre quelques faiblesses, il faut bien reconnaître que ce Fantasia est un sacré morceau.

Sacré morceau car il sait capitaliser sur l'histoire de la comédie made in Hong-Kong, en adoptant le ton et le jeu typiques des comédies locales à succès. Fini les comédies "à l'américaine", fini les gags plus fins à l'anglaise, fini le jeu en nuance, ici on fait dans le surjeu bien délirant, avec des grimaces dans tous les sens, on tape dans les gags non-sensiques typiques du "mo lei tau", en rendant hommage aux comédies à succès des frères Hui ainsi qu'à d'autres éléments culturels de renom (Bruce Lee pour le plus évident).

Mais en même temps, Fantasia ne fait pas que reprendre des recettes éprouvées et rendre hommage. Il apporte aussi son lot de modernité, en utilisant des effets spéciaux afin de délivrer des gags délirants (le bug qui fait caca rose...) et en puisant dans le cinéma mondial pour d'autres références (comme celles très appuyées à Jurassic Park et Harry Potter). La réalisation de Wai Ka-Fai est également assez moderne, avec son utilisation très vivante de la caméra et son affection pour les plans très rapprochés.

Cecilia Cheung Bien sûr, le début du film laisse un peu déconcerté, c'est certes un retour à la comédie typique Hong Kongaise, mais sans être toujours très drôle. Bref, on se rapproche plus de la comédie lourde dans le mauvais sens du terme que d'autre chose. Heureusement, le film accélère ensuite la cadence et passe en force. Francis Ng en fait encore plus que le trio des trois détectives réunis, on introduit un dinosaure en peluche qui fait caca rose partout, on continue avec une parodie de Bruce Lee a priori peu novatrice mais finalement très drôle, on complète avec plus de surjeu, encore plus de surjeu (Lau Ching-Wan dans une partie de MahJong mémorable).

Evidemment, les apparitions des pop-stars sont assez peu utiles (celles de Shine et de Boy'Z encore plus que celle des Twins), certains effets spéciaux sont pas parfaits, et le début demande une période d'adaptation (=passage du cerveau en mode bêtassou). Mais globalement, Fantasia est une comédie délirante qui sait mêler modernité et héritage, avec un casting qui en fait des tonnes et plusieurs scènes hilarantes. Fortement conseillée donc.



29 mars 2004
par François




Excellent

Le principe du film: oser tout et n'importe quoi. Et bien ça marche d'un bout à l'autre de petits gags (le poisson téléphone) aux gros délires (le combat de Lau ChinWan armé d'un saucisson-nunchaku), on a droit à tout. La mise ne scène de Wai KaFai est énergique et surtout on a affaire à des performances d'acteurs réjouissantes. Lau Ching-Wan et Francis Ng tout d'abord, qui nous offrent plusieurs morceaux de bravoure. Louis Koo dans un des ses meilleurs rôles comiques avec notamment une imitation de Bruce Lee assez jubilatoire. Cecilia Cheung déborde d'énergie. On a droit également à un Jordan Chan méconnaissable, des Twins déjantées et une Christy Chung délicieusement caricaturale, un vrai régal. Au total, quelque soit l'histoire, on a toujours à l'écran de quoi s'en mettre pleins les yeux, rien que pour le plaisir. Voilà tous les ingrédients réunis pour passer un très bon moment.

12 avril 2004
par jeffy




Gros gros délire…

… et surtout énorme cabotinage. LAU Ching-Wan et Francis NG Chun-Yu se lâchent et sont en totale roue libre dans cette comédie râfraichissante où tout le casting (qui est assez énorme) met un point d’honneur à cabotiner plus que l’autre.

Alors bien sûr tous les gags ne sont pas drôles et dans l’ensemble c’est plutôt un humour ultra-lourd qui domine mais si vous êtes un minimum sensible à l’humour HK vous avez une grande chance de passer un très agréable moment.



06 mai 2004
par Junta


achat
info
actions
plus