ma note
-/5

moyenne
3.59/5

2046

2006-02-22 14:26
Cinéma coréen au Lucernaire

Le Cinéma Lucernaire à Paris organise du 22 au 24 février 2006 des journées sur le thème : Le Film Coréen au regard du cinéma asiatique sous la houlette du spécialiste du cinéma asiatique Antoine Coppola. En plus de films asiatiques déjà sortis en France, on trouvera quelques films coréens plus difficiles à voir. La journée du 23 sera largement consacrée à différentes interventions concernant le cinéma asiatique.

Films programmés:

Fantasmes

La Femme de Seisaku

Taegukgi : Freres de Sang

2046

Dead or Alive

The World

Les Insurgés

Notre Héros défiguré (1992) de Park Chong-won

La Guerre pure/blanche de Chong Chyiong

Programme des interventions du 23 février 2006

10h

Antoine Coppola

Introduction : histoire et cohérence des études sur le cinéma et la télévision en Asie

10h30

Jean-Michel Frodon

Le cinéma de Hong Sang-soo

11h

Min Choi

Influences du cinéma européen sur le cinéma coréen

11h30

Seok-Kyeong Hong-Mercier

Les séries télévisées sud-coréennes

14h

Ghermani Wafa

La réception du cinéma asiatique en France (années 50-75)

14h30

Nolwenn Le Minez

La question de l’exotisme dans la réception du cinéma asiatique en France

15h

Ewan Cadoret

Le rapport à l’Occident dans le cinéma de Hong Kong des années 80

15h30

Krishna Bagdyia

Animation, cinéma et mythologie.

16h

Philippe Ortoli

Dead or Alive 1,2 et 3 : l’art de la projection

Le programme est disponible sur le site du Cinéma et du Forum du Lucernaire.

Merci à Happy pour l'info.

2004-09-19 10:47
Jackie Chan vs Wong Kar-Wai: fight!

La grande offensive marketing a débuté à Hong Kong pour New Police Story et 2046. 3 posters différents pour chaque film placardés dans toutes les stations de métro, affiche 4mx3 sur les bus, les deux monstres de l'automne ne montrent. La bande annonce du Jackie Chan annonce clairement la couleur: Jackie passe la main à la nouvelle génération, mais non sans un dernier baroud d'honneur. Le ton assez dramatique des posters et du trailer contraste avec le côté bon enfant de ses précédents films. Verdict le 24.

Quant au Wong Kar-Wai, le marketing est évidemment moins rentre dedans avec des affiches très "artistiques" que les collectionneurs vont s'arracher. Le film sort cinq jours après le Benny Chan. Blockbuster d'action face au blockbuster artistique, les fêtes vont être animées à Hong-Kong.
achat
info
actions
plus