ma note
-/5

moyenne
3.53/5

Holy Flame of Martial World

nombre de notes: 0nombre de notes: 0nombre de notes: 0nombre de notes: 0nombre de notes: 0nombre de notes: 1nombre de notes: 2nombre de notes: 4nombre de notes: 5nombre de notes: 2

les avis de Cinemasie

3 critiques: 3.83/5

vos avis

11 critiques: 3.77/5

visiteurnote
- 4
A-b-a 4
el cipi 4.25
Fred30 3.5
Guesar 3.75
Iron Monkey 4
jeff 3.75
Manolo 3.5
Phildu62 3
Sauzer 2.75
yushichoo 5


classer par notes | date | rédacteur    longueurs: toutes longueurs moyen et long seulement long seulement

Drelium a tout dit! Le point de non-retour a été allegrement franchi. gros coup de coeur pour la superbe BO experimentale!!

22 juin 2004
par -


Holy movie

Nanti d'un scénario idéal pour exiber ses morceaux de bravoure, le film déchaine sa créativité chorégraphique. Notamment au début, au petit parfum d'Indiana Jones avec ses créatures volantes gratté à même la pellicule suivi d'une énigme débouchant en un combat incroyable contre des idéogrammes géants réglé de façon magistrale. Le final verra, entre autres, des sphères et disques volés dans les airs là aussi à travers un ballet hallucinant dont seuls les Hongkongais ont le secret. Un spectacle parfaitement rythmé et, vous l'aurez compris, complètement dingue ! Il est disponible chez Spectrum Film en duo avec Demon of The Lute (les deux uniquement en blu ray - transfert hd excellent). La section bonus fait la part belle à l'excellent Arnaud Lanuque qui assure encore une fois son lot d'informations captivantes (présentation du film + la première partie d'un documentaire concernant le déclin de la Shaw Brothers). L'interview de Candy Wen demeure agréable mais variablement intéressante dans l'ensemble. Le portrait consacré à Mona Fong m'a un peu déçu dans le sens où on entend beaucoup des chansons de celle-ci pour trop peu d'informations. Néanmoins, l'ensemble est cohérent car Mona Fong a fait aussi carrière dans la musique et qu'il s'agit de la reprise d'une émission de radio à la base. Je m'attendais simplement à documentaire informatif sans chansons.

18 octobre 2021
par A-b-a


Delice Kitch

Tres bon,tres prenant et bien rythmé, le film qui marque le sommet de la decadence Shaw brother, du tout bon quoi !

21 juin 2004
par Guesar


Arrache-gueule puissance 10 000 !!!

Nous sommes en 1983, l'année où TSUI Hark balance sur les écrans son hystérique Zu, Les Guerriers de la montagne magique. La question est de savoir qui a devancé l'autre ? Buddha's Palm datant de 1982, ceci explique peut-être celà... En tout cas, faisant fi de cette considération finalement vaine, je me lance dans la vision (c'est possible ça...?) de cet Holy Flame of Martial World en ayant positivement ouïe parler par quelques dérangés du bulbe a qui je n'ai personellement rien a envier... Verdict donc : qu'il fleure bon la belle époque glorieuse où la folie HKïde (!) faisait exploser les perspectives, où TSUI Hark se la jouait Lucas en faisant renaître les légendes de la Chine ancestrale. Spectacle décousu, rythme hallucinant, folie de tous les instants. Des bastons jouissives dans lesquelles les protagonistes s'envolent, se cognent dessus et se balancent des boules de feu et des rayons gamma double x avant de se faire exploser et retomber en squelette... logique relative à la physionomie humanus, l'homme décharné se nomme squelettte... En tout cas on ne s'ennuie pas une minute, je dirai même que l'on prend du plaisir à admirer cette surenchère de tous les instants, ce foisonnement exacerbé qui invite l'iris à quitter son orbite. Côté interprètes, que du bon : un Max MOK Siu-Chung dans le ton, un Philip Kwok en sifu usant de la technique du kung fu du rire de la mort qui tue, Elviiiiiiiiis déjà bien ampérisé, Jason Pai Paio figure incontournable du film de kung fu old school, et même le petit Aaron KWOK Fu-Sing dans son tout premier rôle ! Vous mettez tout ce beau monde sous la caméra du réalisateur et chorégraphe de Secret Service of the Imperial Court et autres joyeusetés bien dérangées, et vous obtenez un excellent produit de consommation bien barré qui vous en met plein la vue, vous triture le ciboulot, vous retourne le chamboulis, et vous hallucine de par son foisonnement de personnages hauts en couleur et de mouvements lancinants et bruts de pomme. De la vraie exploitation pur jus comme en ne sait plus en faire "raaah c'te satanée nostalgie..."...

05 octobre 2004
par Iron Monkey


oui drélium celui-ci j'ai bien aimé....

selon la fiche cinemasie ce réalisateur(tony liu jun-guk) a fait 3 films pour la "SHAW", et 3 films tout a fait différent "the master" une comedie kung fu superbe, " secret sevice of the imperial court" un wu xia pian de tres bonne qualité, et celui ci "holy flame of martial world" un fantasy kung fu( je sais pas si ca s'appelle comme ca ce genre de films) qui n'est pas du tout le style de films dont je raffolle...loin de la (meme style que bhuda's palm, web of death) et bien je dois avouer que ce film il m'a bien plu. Max Mok avec une coupe de cheveux a la sixties (superbe banane) et un léger duvet qui fait fonction de moustache. des combats cablés comme c'est pas permis.. et des effets spéciaux tres kitsh mais plutot réussi, de l'humour au 36 eme degrés mais ca passe ...et ca passe plutot bien car je vais lui mettre une bonne note. pour ceux qui ont aimé "bhudda"s palm" et tout les autres films tres kitsh du style ceci est un must.

21 juin 2004
par jeff


Trop moyen pour mériter plus

On frise le ridicule souvent,c'est visiblement délibéré et même au second degré certaines scenes sont consternantes.Toutefois quelques passages de bravoure rehaussent le niveau,mais sans plus.

19 août 2004
par Sauzer


Bon film fantastique

28 juin 2004
par yushichoo


info
actions
plus