ma note
-/5

moyenne
3.67/5

Fong Sai-Yuk

nombre de notes: 1nombre de notes: 0nombre de notes: 0nombre de notes: 0nombre de notes: 1nombre de notes: 0nombre de notes: 3nombre de notes: 17nombre de notes: 18nombre de notes: 4

les avis de Cinemasie

9 critiques: 4/5

vos avis

35 critiques: 3.71/5



Anel 4
drélium 4 Du solide.
François 4.25 Proche des meilleurs films du genre, un film exceptionnel mélant combats grandi...
Gaetan 4 Un petit air de OUATIC
Ikari Gendo 4 Bon scénar, humour, combats grandioses...
jeffy 3.75 bon divertissement
Junta 4.25
Ordell Robbie 3.5 une jolie réussite du divertissement à la hongkongaise
Ryoga 4.25
classer par notes | date | rédacteur    longueurs: toutes longueurs moyen et long seulement long seulement


Proche des meilleurs films du genre, un film exceptionnel mélant combats grandioses, humour, romance et histoire avec un Jet Li sensationnel

A ma gauche, le méchant, Chiu Man CheukEn 1993, Jet Li quitte la série des Il était une fois en Chine après des divergences artistiques avec Tsui Hark. Il décide de lancer une série concurrente, basée sur un autre héros populaire, Fong Sai-Yuk.

Première constatation, Corey Yuen n'est pas Tsui Hark, et la réalisation est moins intéressante que celle du génie chinois. Cependant, Yuen est un spécialiste des films d'action, et le film est plutôt dans le haut du panier au niveau réalisation. Il lui manque seulement quelques éclairs de génie pour impressionner, notamment sur les scènes autres que celles de combat. Il est également un peu dommage que la photo soit de qualité assez moyenne lors de certains scènes, alors qu'elle est bonne lors des passages sombres. (à moins que ce soit le master qui ait soit dégradé avec le temps, mais je ne pense pas).

A ma droite, la beauté, Michelle ReisLe scénario mélange habilement kung-fu, comédie, drame et histoire. La fin du film est beaucoup plus sérieuse que le début sans pour autant perdre le spectateur. L'humour est quant à lui assez présent. En bref c'est follement Hong-Kongais, dans le sens que j'aime. Le film passe assez facilement des quiproquos les plus farfelus (mais qui sont pour la plupart très drôles) à des scènes beaucoup plus sérieuses. De plus, les personnages sont bien brossés et ne sont pas cantonés à un registre : ils peuvent participer aussi bien à une scène comique qu'à une scène romantique, passer à une scène d'action pour revenir à une scène dramatique. A ce niveau le scénario est très bien écrit. Si vous aimez le mélange des genres, vous devriez adorer ce film.

On prend beaucoup de plaisir grâce à un humour ultra-présent jusque dans les scènes de combat. On trouve notamment Jet déguisé en femme, un quiproquo de qui-épouse-qui qui donne lieu à une jolie scène entre Jet et Michelle Reis, un autre quiproquo entre les deux mères qui jouent aussi la carte romantique, et Jet qui prend un faux nom commençant par Wong.... et se finissant par Jing. Ce n'est pas toujours de l'humour très fin, mais l'alchimie est là, notamment grâce à un Jet Li beaucoup plus détendu que dans les OUATIC, son beau père qui est assez sympathique et surtout la mère de Sai Yuk, une véritable tornade.

Josephine Siao s'enflamme pour le filmEnfin et surtout, les scènes d'action sont assez fabuleuses, notamment le tournoi de kung-fu et les affrontements Chiu Man-Cheuk/ Jet Li. Dans le premier les combattants se battent sur une construction en bois et ne doivent pas toucher le sol. Cela donne lieu à deux scènes ahurissantes avec Jet Li puis sa mère. Le combat de Jet est une perle d'inventivité, où les deux combattants se déplacent sur la foule. Ensuite, les faces à faces Jet / Man Cheuk sont le rêve de tout fan de kung-fu, entre deux des plus grands artistes martiaux au monde. Leurs deux affrontements font des étincelles et justifient à eux-seuls la vision de ce film d'art martiaux de très très grande qualité. J'ai adoré en particulier leur premier affrontement où Jet combat Man Cheuk en partenariat avec sa mère dans une synchronisation à couper le souffle.

Au final, c'est indispensable pour les fans d'arts martiaux, et même pour les autres, le film se révélant être un de ces joyeux fourres-tout donc Hong-Kong a le secret. Le scénario est une perle, mélangeant tous les genres avec bonheur, l'interprétion est de haut vol, Jet est magnifique, drôle et tragique, Michelle est mignonne, Josephine Siao est inoubliable, la musique est excellente, et seule la réalisation de Corey Yuen est en retrait. Sinon le film serait entré dans la catégorie du premier OUATIC, celle des très grands films d'arts martiaux. Ce qui n'est pas peu dire. C'est donc une alternative plus drôle à la série de Tsui Hark, mais le film sait garder un côté sérieux et historique sans perdre sa bonne humeur. A voir absolument donc.



22 octobre 2000
par François




Un petit air de OUATIC

La famille Fong au grand completAprès des divergences avec Tsui Hark, Jet Li s'associe avec Corey Yuen pour adapter à l'écran Fong Sai-Yuk, un autre héros de l'histoire de la Chine, en reprenant les caractéristiques de la série des OUATIC : mélange de kung-fu, de drame, d'histoire et de comique. De ce point de vue, Fong Sai-Yuk est une réussite, bien qu'un ton en dessus de son modèle, tout le monde n'est pas Tsui Hark.

Le scénario est bien fait : il n'y a aucun temps mort et les scènes dramatiques, comiques et martiales s'enchaîne rapidement. La principale force du film réside dans les scènes martiales : Jet Li, Josephine Siao ou Chui Man-Cheuk sont au sommet de leur art. Les chorégraphies sont inventives : combats sur pilotis, sur porteurs humains et enfin le combat de Fong Sai-Yuk et sa mère contre l'émissaire du gouvernement dans une synchronisation dantesque. Ces scènes sont magnifiques, rejoignant le niveau de qualité des OUATIC. Le comique, bien que basés sur des quiproquos réussis, n'atteint pas le niveau des élucubrations que pouvaient avoir Wong Fei-Hong et tante Yee. C'est quelque peu dommageable : les gags sont par moment relativement lourds, mais ils atteignent tout de même leur but.

Pour conclure, ce film n'a pas à rougir de la comparaison : il reste un très bon film d'arts martiaux que tout fan digne de ce nom se doit d'avoir vu.



03 février 2001
par Gaetan




bon divertissement

Au niveau des combats on est en dessous des once upon a time... ou de TaiChi master, par contre on se rattrape au niveau divertissement. Pas de temps mort, un humour pas trop lourd (par comparaison avec Claws of Steels par exemple), le tout bien filme, voila un film interessant. Un Jet Li a voir pour passer un bon moment.

20 avril 2003
par jeffy


achat
info
actions
plus