A better Tomorrow (Le Syndicat du Crime)

Inutile de présenter la série des Syndicat du Crime, A Better Tomorrow en version original. Le premier film est une révolution dans le cinéma de Hk, les deux autres sont nettement moins intéressants à mon avis. Toujours est-il que les trois films constituent une série à découvrir, ne serait-ce que pour voir les débuts du genre "hero".

Qu'est-ce qu'un hero à la Hong-Kongais ? Un Arnold Schwarzenegger bis qui tuent 234 méchants avec les vannes et le sourire ? Pas du tout. De son vrai titre Heroic Characters (personnages heroiques), Le Syndicat du Crime transpose les héros chevaleresques de Chang Cheh et des vieux Wu Xia Pian dans le monde moderne des triades. Les sabres sont remplacés par des automatiques, mais les valeurs restent les mêmes : honneur, loyauté, famille... Les finals sont souvent aussi sanglants que ceux de Chang Cheh à sa grande époque. La partie dramatique est au centre du récit, puisque c'est la douleur (physique ou mentale) qui va accompagner les personnages. Le Hero est donc un personnage de la vieille école, qui a gardé les anciennes valeurs. Il est le plus souvent confronté à des jeunes qui ne respectent plus ses valeurs. D'où l'occasion de les mettre à l'épreuve, non sans souffrance.

FILMOGRAPHIE

Le Syndicat du Crime - 1986

Le Syndicat du Crime 1De John Woo avec Ti Lung, Leslie Cheung et Chow Yun-Fat

Rien de moins qu'un des dates du cinéma de Hong-Kong, le film qui a fait de Chow Yun-Fat et John Woo des superstars. Encore aujourd'hui film préféré des Hong-Kongais, Le Syndicat du Crime n'est pourtant pas le meilleur John Woo. Mais la réactualisation des valeurs morales des films de sabre sous une forme plus moderne et occidentalisée (Woo s'est inspiré de Peckinpah et Melville entre autres au long de sa carrière) fait mouche et lance un genre qui perdure encore jusqu'à aujourd'hui (voir Hero Never Dies ou A War Named Desire). Mythique donc

 

Le Syndicat du Crime 2- 1987

Le Syndicat du Crime 2De John Woo avec Ti Lung, Leslie Cheung et Chow Yun-Fat

Photocopie plus aboutie au niveau réalisation, mais photocopie tout de même, Le Syndicat du Crime 2 ne sera jamais aussi intéressant que son prédécesseur. On retrouve tout de même avec bonheur Chow Yun-Fat qui en fait des tonnes et surtout 20 dernières minutes d'anthologie.

Le film va cependant un peu trop loin au niveau de la souffrance des héros. Autant l'exagération fait la force visuelle du film, autant le scénario n'a pas su trouver d'originalité ailleurs que dans cette exagération. Il est conseillé de voir le premier film avant de regarder celui-ci.

Le Syndicat du Crime 3- 1989

Le Syndicat du Crime 3De Tsui Hark avec Chow Yun-Fat, Tony Leung Ga-Fai et Anita Mui

Rupture dans la série, puisque Tsui Hark remplace John Woo, suite à une querelle entre les deux hommes. Tsui remonte le temps pour réaliser un préquel aux deux autres films. John Woo réalisera deux ans plus tard son Bullet in the Head qui ressemble étrangement à ce Syndicat 3.

Le ton n'est plus le même, puisque c'est plus la romance avec Anita Mui qui est le centre du film. Pour la première fois un personnage féminin possède un rôle principal dans un film de la série. On se sent tout de même loin des deux premiers films et les points communs sont un peu trop légers pour ne pas voir dans le film une exploitation du filon. Tsui Hark aurait pu appeler le film "Deadly Romance in Shaigon" que cela n'aurait rien changé. On peut regarder les deux premiers films indépendamment de celui-ci, qui se regarde tout seul et n'apporte pas grand chose aux deux autres. Cela reste un bon film, mais son rattachement à la série peut décevoir ceux qui souhaiterait un film à la John Woo... Dommage.

Haut

Outre ces trois films, vous trouverez aussi traces d'un Return to a better tomorrow. Réalisé par Wong Jing en 1994, le film n'a pas grand chose à voir avec les trois autres. Aucun acteur en commun, réalisateur différent, mais thème commun. Le film est très dramatique et plutôt réussi même si on est loin des classiques du genre. C'est une nouvelle preuve du talent de Wong Jing pour exploiter un genre à succès.

Signalons aussi que Time and Tide, un des derniers films de Tsui Hark, était à l'origine un version féminine du Syndicat du Crime, avant que les réécriture ne le tranforment en un film tout à fait différent.

Au niveau musique, ne cherchez pas de bandes originales du film, elles n'existent pas à notre connaissance. Vous pourrez tout de même trouver les chansons de Leslie Cheung et la chanson d'Anita Mui sur leur albums solos.

Quant aux supports disponibles, outre les classiques VCD, des DVDs des trois films existent chez Megastar à Hong-Kong. La qualité n'est pas fabuleuse et ils sont plutôt chers. Ne parlons pas de l'édition américaine du premier film par Anchor Bay qui est à éviter absolument. Par contre Le Syndicat 2 chez le même éditeur semble de qualité. Attendons tout de même les éditions françaises ou anglaises.

Haut

date
  • novembre 2000
crédits
Série