Bienvenue à Hong Kong

Tout fan du cinéma de HK connaît un peu la ville. Difficile de passer à côté d'elle, mis à part dans les films d'époques. Voici donc un petit topo pour le fan qui n'a pas encore visité et qui souhaite en savoir plus.

Hong Kong est situé au sud de la Chine, en bord de mer. C'est avant tout un port, comme l'indique son nom, qui signifie Port aux Epices. Ce que l'on appelle Hong Kong est plus qu'une ville en fait, c'était un protectorat anglais jusqu'en 1997 et maintenant une région de la Chine, avec un statut particulier et une indépendance importante. Cette région est grande comme un demi département français pour se donner un ordre d'idée. Bien que chinois maintenant, Hong Kong a gardé sa monnaie (le dollar HKgais) et son libéralisme économique.

Vue du pic sur Hong Kong
Autre vue du pic
Vue sur la baie

 

Elle est composé de 4 parties :

Hong-Kong Island, le coeur de la ville, situé au nord d'une île assez escarpée. Les immeubles ont donc poussé sur une petit bande de terre en contrebas des montagnes. C'est là qu'on trouve des quartiers comme Central ou Causeway Bay. On y trouve le quartier anglais et ses pubs à 50 francs la bière, les plus hauts buildings de la ville (dont la tour de la bande de chine, célèbre avec ses formes en triangle créés par l'architecte de la pyramide du Louvre, voir photos), mais aussi les plus vieilles rues de la ville, des centres commerciaux, etc...

Central
Buildings à Central
Petite rue marchande
derrière Central
La banque de Chine

 

Au nord et de l'autre côté d'un bras de mer, Kowloon. Kowloon est donc au sud du continent, et constitue une des régions les plus densément peuplées au monde. On y trouve des quartiers populaires comme Yau Ma Tei, Mongkok, Tsim Sha Tsui... Les immeubles y sont plus anciens, plus sales, les marchés de rues s'y multiplient, on y croise beaucoup moins de Gwailos (blancs).

Vue sur Mongkok
Autre vue de Mongkok
Rue commerciale à Mongkok

 

A l'ouest, on trouve l'île principale de HK, Lantau. Le nouvel aéroport s'y trouve, ainsi que quelques lieux touristiques. L'île est deux fois plus grande que celle d'HK Island, mais très peu peuplée comparativement. Autour, on trouve de nombreuses îles, de toutes les tailles.

Enfin au nord de Kowloon, les Nouveaux Territoires, considérés comme la banlieue de Hong-Kong. On y trouve d'autres villes comme Tun Muen, moins riches mais toujours très peuplées.

Un des avantages de HK est qu'il est très facile de s'y déplacer. Les moyens de transport sont modernes, propres et simples d'utilisation. Surtout si l'on se procure la carte Octopus, qui permet de payer à la fois le métro, le bus, plus quelques commodités comme le téléphone. Quatre lignes de métro ultra-modernes parcourent HK Island et Kowloon, avec une ligne vers Lantau et l'aéroport. Le métro est parfaitement propre, très sûr et facile à utiliser. Même si je ne suis pas un gros voyageur, dire que le métro de HK est un des plus modernes du monde me semble une évidence. Les bus à étage sont également très nombreux et très sûrs. Les anglophones pourront les utiliser sans problèmes.


Carte Octopus

Les moyens plus typiques sont les taxis et les minibus. Le taxi changent de couleur selon leur localisation. Rouge dans HK, vert dans les nouveaux territoires et bleus sur Lantau il me semble. Ils ne sont pas trop honéreux. Les minibus sont, comme leur nom l'indique, des petits bus de 16 places qui parcourent Hk de jour comme de nuit. L'inconvénient principal est qu'il faut dire au chauffeur de s'arrêter, et en cantonais bien sûr. Donc à moins d'aller au terminus, ce n'est pas le meilleur moyen de transport pour les gwailos. Il faut tout de même l'essayer, de préférence à partir des hauteurs de HK Island pour s'amuser à rouler à tombeau ouvert sur les routes sinueuses et l'autoroute. Aller aussi vite avec une caisse à savon de ce genre relève de le performance. Vous comprendrez alors assez vite à quoi servent les poignés et la rembarde à l'intérieur des bus...

La voiture personnelle n'est pas aussi répandue qu'en France. Les transports en commun sont très pratiques et les loyers suffisamment exhorbitants pour que la plupart des habitants se passent de voiture. On trouve essentiellement des japonaises et des grosses allemandes. Globalement beaucoup de voitures chères et peu de petits voitures et plus de voitures customizées et modifiées que de voitures de série. Spécialement chez les jeunes qui aiment bien faire modifier leur belle voiture de sport (Subaru Impreza, Mitsubishi Lancer, etc...). On remarque quelques Peugeots (merci Taxi et Taxi 2) pour les voitures françaises, et des minibus (style Espace à la japonaise, càd 1 mètre de moins sur toutes les dimensions) maquillés en voitures de sport...


Langues

Etant un ancien protectorat britannique, Hong Kong bénéficie d'une présence assez importante de la langue anglais. Cependant, il ne faut pas s'attendre à ce que tout le monde parle anglais. Même les jeunes ne parlent pas tous un excellent anglais. Quant aux personnes du troisième âge, oubliez de suite l'anglais. De même dans les quartiers populaires, difficile de trouver une carte en anglais dans certains restaurants. Bref, l'idéal est de parler cantonais bien sûr, tout le monde parle cette langue. Le mandarin est également assez présent. On retrouve ces trois langues à la télévision, avec des chaînes dans les trois langues.

Nourriture

La nourriture HKgaise est une des plus riches et variées au monde. Entre les variétés de nouilles (en soupe ou frits), de dim sum (sortes de raviolis/beignets), de fruits de mers , de légumes, j'en passe et des dizaines, on ne peut pas tout essayer. Les restaurants à buffet permettent néanmoins de tester un peu de tout pour pas trop cher, et la nourriture vendue dans la rue dans des quartiers comme Mongkok permet de manger à très bas prix sans jamais manger la même chose en 3 semaines... Même chose pour les petits restaurants de quartier. Attention cependant, car les cartes en anglais ne sont pas toujours de mise, voir même rarement dans les restaurants typiques. Quant aux coutumes (cocher les dim sums choisis sur la carte, remercier en tapotant sur la table pour le thé), difficile de les connaître sans l'aide de locaux. Mieux vaut donc y aller avec des connaisseurs.

Repas typique
Dim Sum time!
Poulet façon saule

 

Une chose qu'aucun film ne réussit vraiment à retranscrire c'est le bruit et l'agitation ambiante. Impossible de trouver un endroit calme à Kowloon, ou presque... Les gens parlent beaucoup, et fort. Vu la densité de population, on imagine le brouhaha ambiant. Les restaurants sont d'un rare niveau sonore, et même à la maison, le bruit est inévitable. Les Hong-Kongais y sont habitués, le touriste un peu moins. De plus, la ville ne dort pas vraiment, les rues populaires sont pleines jusqu'à tard le soir. Si vous voulez acheter un film à 11 heures du soir, aucun problème, allez à Mongkok et mêlez vous à la foule.

Autrefois considéré comme le paradis des bas prix, Hk n'est plus aujourd'hui si intéressante. Que ce soit pour la micro informatique, les téléphones portables, la Hi-fi ou la photo, les prix ne sont pas vraiment moitié moins qu'en France. On gagne parfois 10%, mais pas guère plus. Par contre, on trouve beaucoup de sous-marque, nettement moins chères. Mais avec quelle qualité ? Les vêtements restent bon marché par contre.

Autre point intéressant, la vente dans la rue. Beaucoup de choses peuvent s'acheter dans les marchés de rues, comme à Mongkok ou Yau Ma Tei. On trouve absolument tout et n'importe quoi (spécialement n'importe quoi) dans ses marchés. Tous les gadgets à la mode (et dieu sait que la mode est important à HK) y sont vendus. Dernier exemple pour la fin 2001 : il faut que ça clignote ou que ça brille. Les téléphones portables ont des antennes qui flashouillent et autres bordures fluo, les bonnets de Noël clignotent aussi. L'européen reste assez froid à ces petits gadgets sans grand intérêt, mais les locaux en raffolent. Il suffit d'aller dans le XIII à Paris un week-end pour le constater.

S'il y a bien une chose dont les Hong-Kongais ne peuvent pas se passer, c'est bien la télévision. Ils ne la regardent pas forcément, il faut juste qu'il y ait quelque chose d'allumer qui fasse un peu de bruit et bouge un peu. Les gens sont tellement habitués au bruit général qu'ils allument sûrement la télé inconsciemment pour garder ce bruit chez eux. Résultat, on trouve automatique une ou plusieurs télé dans chaque habitation, mais aussi dans les bus (!!!) ou les restaurants (!!!!!). Les allergiques à la TV peuvent donc changer de pays...

Venons-en à ce qui intéresse. Il est évident qu'acheter ses films à Hong Kong est le plus attractif, mais à 6000 francs le billet d'avion, il vaut mieux avoir autre chose à y faire.

Pour commencer, les salles. Il ne faut pas s'attendre à quoi que ce soit de fabuleux. Les quelques salles que j'ai pu tester à Hong-Kong ressemble à n'importe quelle salle de cinéma, avec une moyenne plutôt moins élevée qu'en France. On se croirait dans un cinéma américain en fait. Les salles ne sont pas immenses par contre, et pas forcément au top niveau techniquement. Les tarifs sont assez élevés, entre 50 et 70 francs en plein tarifs. Les salles ne sont pas extrêmement nombreuses, et elles passent pas mal de films américains. Mais il est bien sûr possible de pouvoir enfin voir des films HK sur grand écran, avec les sous-titres anglais bien sûr.

Ticket Running out of Time 2
Ticket Le Voyage de Chihiro

 

Pour les VCDs et DVDs, quelques informations utiles :

-les DVDs ne sont pas aussi populaires qu'en France là-bas. On ne trouve donc pas forcément tout ce que l'on cherche à ce niveau.

-Les classements sont le plus souvent assez aléatoires, donc prévoyez de fouiller longuement si vous cherchez un film. Surtout que le titre anglais seul ne permet pas toujours aux vendeurs d'identifier le film...

-Pour les tarifs, ils sont légèrement moins chers que sur les sites internet.
Pour un film connu ou assez récent, comptez entre 30 et 50 HK$ en VCD, et entre 60 et 100HK$ pour un DVD.
Pour des films en promotion, le tarif est souvent entre 10 et 15HK$ pour un VCD, et entre 18 et 30HK$ pour un DVD.

Où aller pour acheter des films ?

Vous pourrez en trouver dans les grands magasins comme les HMV, mais les prix sont alors plus élevés, malgré quelques promos intéressantes. Si vous cherchez les bas prix, Mongkok est le lieu à visiter en priorité. On y trouve 3 ou 4 magasins assez intéressants, bien qu'un peu petits (mais tout de même plus grands que n'importe quel magasin de Paris bien sûr). Les VCDs à 10 ou 15HK$ y sont légions, et les DVDs Universe s'y vendent à 35HK$. On trouve aussi tous les DVDs Widesight ou Fittomobile à moins de 20HK$. Autre lieu intéressant, Yau Ma Tei et les rues de et autour de Temple Street. On y trouve beaucoup de soft porn et de films X, mais aussi quelques affaires intéressants. Causeway Bay propose également quelques boutiques intéressantes pour les bas prix.

Globalement, il n'est pas difficile de trouver des boutiques à bas prix. Il y a peu de différences d'un magasin sur l'autre, c'est plus l'offre qui change. Certains ne vendent que des bas prix, d'autres tout le panel.

On trouve aussi du pirate, vendu dans la rue pour 10 ou 20 HK$. La qualité est très variable, entre les "bons" pirates chinois et les mauvais pirates HKgais.

date
  • January 2002
credits
Introduction


community