ma note
-/5

moyenne
3.69/5

Mother

nombre de notes: 0nombre de notes: 0nombre de notes: 0nombre de notes: 0nombre de notes: 0nombre de notes: 4nombre de notes: 2nombre de notes: 12nombre de notes: 14nombre de notes: 6

les avis de Cinemasie

3 critiques: 3.42/5

vos avis

35 critiques: 3.87/5

visiteurnote
Sébastien 5
Illitch Dillinger 4.5
Death Lapinoo 4.5
Melanne 4.5
Diana 4.5
Izzy 4.5
Oh Dae-soo 4.25
Sauzer 4.25
Scalp 4.25
Inoran 4.25
JUKA 4.25
shaya 4.25
Hotsu 4
steed 4
KrazyMeer 4
zybine 4
Firimar 4
tu0r 4
maru 4
Bastian Meiresonne 3.75
dll_povtyp 3.75
Dooliblog 3.75
Clyde 3.75
Tred 3.75
geez 3.75
Omerieux 3.75
cityhunter 3.5
Manolo 3.5
Pikul 3.5
koalaurent 3.5
Epikt 3
Toxicguineapig 3
jeremiebarilone 2.75
hendy 2.75
Black_pantha 2.75


classer par notes | date | rédacteur    longueurs: toutes longueurs moyen et long seulement long seulement

Nouveau portrait au vitriol pour Bong Joon-ho !

Le réalisateur de Memories of murder ou The Host continue de sonder à la fois l'âme humaine et la société coréenne tout en surprenant le spectateur en détournant les codes et brosse au final un sublime portrait de femme pour le moins borderline. Entre thriller, drame et étude psychologique et doté d'une réalisation toujours aussi superbe Mother nous transporte là où l'on s'y attend le moins. Une nouvelle réussite du metteur coréen !


06 avril 2010
par Oh Dae-soo


Du classique version haute couture

La trame de ce quatrième film du surdoué Joon Ho-Bong rappelle évidemment Poetry de Lee Chang-Dong. Dans les deux cas, une mère (ou grand-mère) se sacrifie pour sortir de prison le jeune homme (son fils ou son petit-fils) qu'elle élève et qui est accusé de meurtre. Dans le cas de ce film-ci, moins de lyrisme et d'audace que chez Lee Chang-Dong mais un brio formel assez miraculeux. Le scénario pèche en effet par son manque d'ampleur. C'est fondamentalement une banale enquête policère qui nous est proposée, sans que celle-ci s'appuie sur des noeuds particulièrement complexes puisque l'histoire pivote rapidement autour du thème, socialement très sensible en Corée, de la prostitution des lycéennes.
Mais ce matériau assez quelconque est sublimé par l'inventivité assez rare de Joon Ho-Bong : talent, déjà observé dans les films précédents, pour l'absurde; rare sens du comique visuel, à la Kitano (impayable scène de l'attaque des joueurs de golf); goût naturel pour le mélange des genres; et, surtout, capacité étonnante à inventer des plans originaux et magiques à chaque seconde. Il nous montre qu'on peut être un grand formaliste sans sacrifier soit au plan fixe léché, soit à la tremblote du mouton. Le film offre des plaisirs visuels rares.

20 juin 2011
par zybine


Mère de vertu

Un peu longuet dans sa première partie et moins abouti, que les derniers films de Bong Joon-ho ou – sur un thème assez proche – "Poetry" de Lee Chang-dong.


05 septembre 2011
par Bastian Meiresonne


Pas mal du tout

"Mother" est intéressant car le réalisateur, BONG Joon-Ho, n'utilise pas les codes et cheminements typiques du même genre pour tracer son histoire. Il donne ainsi un rythme propre au film et dose le suspens comme il faut, même si on peut lui reprocher quelques scènes très inspirées de son précédent "Memories of Murder".
A noter aussi la bonne prestation de l'actrice principale, KIM Hye-Ja.

07 février 2010
par koalaurent


achat
info
actions
plus
  • liens
  • série/remake
  • box office
  • récompenses
  • répliques
  • photos
  • bande annonce
  • extrait audio